Thaïs Diarra

29
/ Sep
Vendredi
2017

Thaïs Diarra

Lieu
Devant la grande sale de spectacle
Salle
Epalinges
Horaire
19:
Prix
Gratuit

Auteure-compositrice-interprète, Thaïs Diarra se remet sans cesse en question à travers sa musique et le message qu’elle veut délivrer. Née à Bienne (Suisse), de père malien et de mère suisse, elle entreprend en 2002 un retour aux sources et part vivre en Afrique. Elle rencontre au Sénégal le rappeur Didier Awadi et, en 2004, elle est accueillie au sein du PBS Radikal. S’enchaînent alors des tournées en Afrique et en Europe ainsi que des enregistrements et collaborations à travers le monde.

En 2005, elle rencontre le musicien-arrangeur suisse, Fred Hirschy (Tumi Molekane, Fredy Massamba, Carlou D, Awadi, Nix), avec qui elle entame une collaboration. Cette complicité musicale aboutit à un premier album solo, Métisse, enregistré entre la Suisse et le Sénégal, dans lequel ils mêlent des instruments africains (kora, balafon) à la neo soul américaine. Influencé par la soul, le hip-hop et la musique mandingue, c‘est un album métissé, afrosoul, avec des invités de marque comme Awadi, Fredy Massamba, Gunman Xuman et le koriste Noumoucounda. Dans ses textes, chantés en anglais, français, wolof ou bambara, elle parle de tolérance, d’espoir mais aussi de thèmes plus graves comme l’exil, la persécution ou les diverses difficultés rencontrées en Afrique. Avec cet album elle entame l’Afrosoul tour entre la Suisse, les Pays-Bas, le Sénégal, le Kenya, le Rwanda et la Tanzanie. Elle se produit également au célèbre festival Sauti za Busara à Zanzibar en 2015.

2015 marque l’année de son deuxième album. L’utilisation de cuivres, claviers lui donne une teinte plus reggae, quoique toujours afrosoul. Elle y parle toujours d’espoir et de confiance mais cette fois s’intéresse particulièrement à la Femme et à sa place dans la société.  Thaïs Diarra aimerait dédier cet album à toutes les femmes d’ambition qui se battent chaque jour pour le respect et l’égalité, particulièrement en Afrique.